BULLSHIT & Co (Or not ?)

BULLSHIT & Co (Or not ?)

Trouve ta voie

Cherche le sens de la vie

Trouve la paix

Trouve ta puissance intérieure

Aligne toi

Trouve ta mission de vie

Relie toi à ton âme

Prends ta vie en main

Soigne ton enfant intérieur

Guéris tes traumatismes

Visite Akasha

 

Genre ! Vous êtes sérieux là ?

Le sens de la vie… si tu as besoin qu’il y ait un sens, invente le. Puis la croyance qui te porte, fais la évoluer au besoin. Tu as besoin/envie que la loi de l’attraction existe, que l’alignement existe, que l’âme existe, que les archives akashique existent, c’est ok tant que ça te porte. Puis quand ça commence à te limiter, fais évoluer.

J’ai plutôt dans l’idée que le sens de la vie, ce n’est pas quelque chose qui viendrait de l’extérieur et qu’il me faudrait trouver. Plutôt quelque chose qui vient de l’intérieur et que je crée (et ça c’est que du fun).

Et à l’intérieur de moi, je n’ai pas besoin de m’encombrer de tous ces trucs-là. Ils existent dans mon univers en tant qu’hypothèses, qu’ils aient une réalité autre m’importe peu. La seule concrétude de ces sujets est pour moi que des groupes de personnes ont la croyance de ces concepts. Point. Et je respecte ça.

C’est important dans l’écosystème équestre de chacun ce en quoi il croit. Et je respecte ça.

Ça fait partie intégrante de l’équation quand j’accompagne les duos.

Ça m’arrive d’être frontale sur certaines choses, et c’est lorsque ça touche soit à la sécurité, soit au bien-être du cheval ou de l’humain. Le reste du temps, je rentre dans l’univers du duo, je vois comment ça fonctionne là dedans, ce qui va bien, ce qui peut évoluer. On cherche avec le bipède et le quadrupède des pistes d’évolutions qui respectent leur monde. Je suis à côté de la plaque parfois, j’apprends et je me réadapte.

J’ai à cœur de respecter tout ça dans Équité – Le cheval juste. Comment prendre le duo comme il est, adapter les modalités de langage, s’immerger dans leur univers. C’est beau un duo humain/cheval. C’est fragile aussi.

C’est du vivant. Et si petit à petit, leur vie se désencombre de concepts dont ils n’ont plus besoin, ça me va.

 

Parce qu’en vrai, juste vivre, c’est bien aussi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *